Barlatier de Mas, Stanislas-Fernand (arrière petit-fils de Paul, François, Ignace Barlatier de Mas).

Né le 24 février 1840, à Randonnay (Orne). Mort le 23 ou le 29 décembre 1919, à Dijon (Côte-d’Or).

Attaché à la région lyonnaise par son mariage.

École Polytechnique, 1858. École des Ponts et Chaussées, 1860.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1863. Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, 1881.

Ingénieur ordinaire de 2e classe des Ponts et Chaussées, chargé du service de l’arrondissement de Bourg dans le département de l’Ain, 1863-1871. Passé au service de la Société minière et industrielle, en qualité de directeur, en Russie, des travaux de la canalisation de la Moscova à l’effet de rattacher Moscou au réseau des voies navigables, 1871-... Ingénieur des Ponts et Chaussées, chargé de l’arrondissement de Saint-Omer (Pas-de-Calais), ...-... Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord), ...-... Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, chargé, à la résidence d’Auxerre, du service de la navigation de l’Yonne, de la Haute-Seine et du canal du Nivernais, ...-1889. Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, chargé, à la résidence de Paris, du service de la navigation de la Seine, 1889-... Inspecteur général de 2e classe des Ponts et Chaussées, 1899-1905 (admis à faire valoir ses droits à la retraite par application des prescriptions sur la limite d’âge). Recherches sur la résistance à la traction des diverses formes de bateaux pour le compte de la Compagnie générale de navigation H.P.L.M.

Rapporteur, en 1900, de la commission interministérielle de l’aménagement intégral du Rhône. Président et rapporteur du jury appelé à juger des avant-projets d’aménagement du Rhône qui avaient été envoyés au concours organisé par l’office des transports des chambres de commerce du Sud-Est.

Délégué régulièrement à des congrès de navigation, notamment à l’étranger, ce qui lui inspira des Souvenirs de neuf Congrès de navigation, publiés en 1907. Président de la classe 20 (Navigation) dans la section III (Transports) de l’exposition internationale urbaine de Lyon, en 1914.

Chevalier de la Légion d’honneur, 1881 ; officier, 1893.

Membre de l'académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, 1909 ; président en 1912-1913. Son discours de réception portait sur la régularisation du cours du Rhône

Retour Accueil